Pas de chèque en blanc

Concernant la couverture santé à BT Services, en janvier 2015 la CFDT de BT Services était signataire (avec la CGC et la CFTC) à BT En France d'un avenant censé aider au retour à l'équilibre des comptes. Les efforts consentis par les organisations syndicales avec cette signature, en matière de prestation et de financement, supposait, de la part de la direction, une réelle attitude de dialogue et d'échange.

Nous avions déjà signalé à plusieurs reprises à la direction que ses choix d'assureur (Generali est un "allié" du groupe BT qui réassure lui-même Generali à 75%...) et de changement tarifaire ne devaient pas se faire de façon unilatérale car cela n'est absolument pas compatible avec la notion de partenariat, pour nous baser sur la transparence, la loyauté et la concertation.

De nouveau, malgré notre opposition, la direction a décidé seule ce mois-ci de changer le prestataire assurant l'interface avec l'assureur. Pour information, ce prestataire Henner fait partie du même groupe que le courtier de la direction BRH et aurait donc tout bénéfice à faire augmenter les cotisations puisque sa rémunération est indexée sur ce chiffre d'affaire. Ce conflit d'intérêt sur le dos des salariés nous parait tout à fait inadmissible et nous en avons prévenu la direction qui ne nous a pas écoutés.

En conséquence, notre équipe syndicale a décidé de rompre ce partenariat en dénonçant l'avenant de 2015. Souhaitons qu'à l'avenir, la direction modifie de façon permanente son étrange perception de la responsabilité d'un signataire.

Elections : qu'en est-il ?

Suite à la dernière réunion de négociation du protocole électoral qui s'était déroulée en mars, les syndicats CGT, CFDT, FO et Solidaires Informatiques étaient prêts a signé le protocole V2 communiqué par la direction prenant en compte les demandes de la direction à savoir diminution des représentants sur certains DP en région, disparition du CHSCT sur le site d'Aix en Provence et maintien des 2 CE et du CCE, protocole.

A l'issue de cette réunion, et sans même nous proposer de protocole à la signature, la direction a déposé un recours auprès de la DIRECCTE (qui a pour mission entre autres de décider du protocole lors de désaccords) afin de faire valoir un établissement unique pour toute la France.

Il y a quelques jours, la DIRECCTE a rendu sa décision qui est : « … considérant par conséquent que la demande présentée par la société BT Services n’est pas recevable en l’état … La demande de suppression de deux établissements distincts au sens du comité d’établissement en vue de l’élection d’un comité d’entreprise unique pour la société BT Services est rejetée. »

Un nouveau rendez a été fixé par la direction le 29 juin. Nous ne manquerons pas de vous faire savoir si la direction a réellement l'intention d'organiser ces élections ou si son objectif est de jouer la montre. La CFDT de BT Services a déjà fait savoir à cette direction qu'elle faisait subir un préjudice important aux les salariés et aux organisations syndicales avec son attitude irresponsable.

Chèques vacances

Voici une comparaison des grilles d’attribution des chèques vacances 2016 et 2017, payé sur le budget des œuvres sociales et culturelles du CE Ile de France. Cette nouvelle grille, a été concoctée par les membres CGC et CFTC du bureau du CE Ile de France (dont nous ne faisons pas partie) sans consultation des élus en CE.

ANCV Salaire de à Augmentation 0 2500 1,7%

2501 3000 20,0%

3001 3500 24,4%

3501 4000 34,4%

4001 4500 47,8%

4501 5000 73,3%

5001 Et + 13,3%

Cette évolution correspond-elle à votre à votre vision de justice sociale ?

Prime vacances

Pour finir sur une note positive, nous avons été informés que la prime vacances qui sera versée avec la paye de juin sera cette année d’environ 450 euros bruts.